NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Ce que la reine n’a pas dit …

Quant à nous, nous sommes citoyens du royaume des cieux ; de là, nous attendons ardemment la venue du Seigneur Jésus-Christ pour nous sauver.
Philippiens 3.20

Un soir de vacances, je me promenais près du Palais de Holyrood, résidence de la reine Élisabeth à Édimbourg. Tout à coup, arrive vers moi une grande limousine noire, accompagnée de quatre motards de la police, warnings allumés. À l’intérieur, la reine et le Prince Philip.
De quoi parlaient-ils ? Impossible de le savoir, bien entendu ! Mais la reine n’a certainement pas dit son mari : « Regarde, chéri, voilà Allan Kitt ! » Elle ne me connaît pas, bien que je sois citoyen de son royaume. Mais, chose étrange, même si la reine ne m’a pas remarqué, je me suis senti en quelque sorte « agrandi » du simple fait de l’avoir vue, et j’ai poursuivi ma promenade d’un pas plus vif.
Je suis aussi citoyen d’un autre royaume : un royaume céleste, éternel. Son roi s’appelle Jésus, Roi des rois, Seigneur des seigneurs. Un jour je le verrai, il l’a promis. Mais il ne passera pas sans s’arrêter, sans même me remarquer, car il me connaît par mon nom ! Comment ai-je acquis un tel privilège ? J’étais étranger à ce royaume : dans mon cœur, j’étais même ennemi de son Roi ! Mais il a donné sa vie pour moi, je le crois de tout mon cœur, et il m’a pardonné. Quand il reviendra dans sa gloire, il sera toujours mon Sauveur, et celui de tous ceux qui l’auront reconnu comme Seigneur. Je l’attends. Et vous ?

Allan Kitt

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Jean, chapitre 14, versets 1 à 4.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin