Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Entre foi et gloire

Si un homme parvenait à posséder le monde entier, à quoi cela lui servirait-il, s’il perd sa vie ?
Marc 8.36

Le 16 août 1977, Elvis Presley meurt à Memphis après avoir absorbé plusieurs somnifères. Icône incontestée de son vivant, sa mort prématurée à 42 ans le propulse au rang de légende. Un élément important de sa personnalité est cependant largement ignoré : sa foi. Né dans le Mississippi au sein d’une famille évangélique, il fréquente assidûment une église pentecôtiste et y suit avec intérêt « l’école du dimanche ». Il se passionne pour le gospel qu’il chantera même à Las Vegas. Puis c’est la célébrité et l’engrenage du succès qui l’éloigne de Dieu… Il devient « le King », le roi du Rock’n’roll, mondialement adulé. Cependant il reste lucide : « On écrit beaucoup de bêtises à mon sujet. On dit que je suis “le King”. Mais pour moi il n’y a qu’un seul roi, Jésus-Christ. »
Alors que sa mère Gladys est au crépuscule de sa vie, elle s’inquiète pour son fils. Elle lui explique, en pleurant, que sa réussite matérielle lui importe peu ; elle aurait préféré qu’il consacre sa vie à servir le Seigneur. Le chanteur lui promet alors : « Un jour, je mettrai toute ma foi en Dieu, parce que j’aime Dieu. Un jour, je me mettrai entièrement à son service comme tu le désires. » Mais jusqu’à sa mort, Elvis est resté tiraillé entre sa foi et son mode de vie.
Ne repoussons pas à plus tard la main que Dieu nous tend dans son amour.

Bernard Grebille

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Hébreux, chapitre 3, versets 7 à 15.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin