Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Me repentir ? De quoi ?

Ils ne se repentirent pas de leurs meurtres, ni de leurs enchantements, ni de leur impudicité, ni de leurs vols.
Apocalypse 9.21

Deux versets de l’Apocalypse disent l’endurcissement des hommes malgré les pires fléaux, au temps de la fin. Que faut-il donc pour que les humains comprennent combien ils offensent Dieu par leur conduite ?
Meurtres, vols, impudicité enchantements caractérisent bien notre époque ! Meurtre ? Il suffit de penser aux plus de 200 000 bébés assassinés chaque année rien qu’en France ! Vol ? Il en est tellement que les forces de l’ordre n’ont pas le temps de faire autre chose que de les enregistrer. Impudicité (l’original nomme ainsi les relations hors mariage) ? On sait ce que la loi a fait du mariage ! Mais que dire des enchantements ? Le mot grec désigne, en fait, tout ce qui est occulte : magie, sortilèges, relation avec les esprits (qui se font passer pour les morts), fétiches, horoscopes, voyance, etc.
Tout cela a été banalisé de façon effrayante.
Mais depuis quand serait-ce à l’homme de décider de ce qui est légitime ou non ? Adam et Ève avaient jugé bonne la consommation d’un fruit que Dieu avait dit de ne point manger. On en sait les conséquences et les souffrances incalculables qui s’ensuivirent.
Si le livre de l’Apocalypse a été écrit pour révéler la personne victorieuse du Christ, il n’en dit pas moins l’épouvantable colère de Dieu contre tout ce que nous avons transformé en banalités !

Richard Doulière

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Galates, chapitre 5, versets 17 à 21.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin