NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Destinée ou prédestination ?

En toi je me confie, ô Éternel ! Je dis : Tu es mon Dieu : Mes destinées sont en ta main.
Psaume 31.15-16

Ce verset du psaume 31 est le seul de toute la Bible qui utilise le mot « destinée ». Et le contexte montre bien qu’il s’agit simplement de l’avenir. On est donc loin de ce, à propos de quoi on dit parfois « C’était sa destinée » pour parler d’une chose inévitable. Peut-être le dirait-on de quelqu’un sur qui est tombé la foudre ou qui serait emporté par un déluge imprévisible. Mais pourrait-on parler de destinée à propos de l’ivrogne qui meurt d’une cirrhose, ou du fumeur qui contracte un cancer des poumons ? Bien sûr que non. Hors la compassion, on serait plutôt tenté de dire, « Ils l’ont bien cherché ».
Dieu n’a pas créé les humains pour le malheur, mais un comportement irresponsable nous y prédestine. En quelque sorte, nous sommes nous-mêmes, par notre façon de vivre, les artisans de notre avenir. Il est le fruit de nos choix.
Dieu, par la bouche de Moïse, disait déjà : Je mets aujourd’hui devant toi la vie et le bien, la mort et le mal… la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie afin que tu vives…¹
Dieu nous a créés libres, c’est-à-dire capables de dire « oui » ou « non » à ceci ou cela. Sans cette liberté, nous serions des robots programmés, et ce que la Bible appelle châtiments ou récompenses n’aurait aucun sens.
Ah ! Ne soyons pas insensés. Choisissons la vie tant qu’il en est temps.

Richard Doulière

¹ Voir la lecture proposée

__________________
Lecture proposée : Livre du Deutéronome, chapitre 30, versets 15, 19.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin