NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Un mot oublié

Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n’est point en nous. Si nous confessons nos péchés, Dieu est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.
1 Jean 1.8-9

Nos contemporains sont souvent inquiets de ce qui les entoure et surtout peut-être d’eux-mêmes. Je dirai tant mieux si dans leurs questions et recherches, ils se tournent dans la bonne direction, c’est-à-dire vers Jésus-Christ.
Un mot de notre riche langue tombe dans l’oubli, ou bien effraie et dérange : le péché. Et pourtant, ce mot nous caractérise, car la Bible affirme : Tous ont péché. 1 Pécher signifie « manquer le but ».
Cette réalité est-elle triste, décourageante, sans issue ? Bien sûr que non ! Il nous appartient de la reconnaître et de croire que son remède se trouve auprès de Dieu.
Pourquoi toujours suivre le troupeau ou nos propres idées ? N’en restons pas là, c’est se laisser manipuler sans le savoir. Dieu connaît nos besoins profonds. Il a payé le prix de nos fautes : son Fils a porté nos péchés et pris le châtiment à notre place. Nous pouvons être sauvés si nous nous reconnaissons d’abord perdus. C’est tellement simple. Trop simple parce que gratuit, accessible à tous et immédiat ?… Dieu donne une vie nouvelle réelle et immédiate à ceux qui croient.² Quelle perspective !
C’est pour tous : grands et petits, riches et pauvres, cultivés et ignorants… Comme une bouée à saisir !

Bernard Fourmont

1 Romains 3.23            ² Jean 5.24

__________________
Lecture proposée : 1ère lettre de Jean, chapitre 5, versets 10 à 13.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin