Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

L’ancre de la miséricorde

Cette espérance, nous la possédons comme une ancre de l’âme, sûre et solide.
Hébreux 6.19

L’ancre est cette lourde pièce d’acier fixée au bout d’une chaîne que l’on jette au fond de l’eau pour maintenir un bateau en place. Au temps de la marine à voile, plusieurs ancres étaient disponibles. La plus grande et la plus pesante était utilisée pour les mouillages de longue durée ou dans des endroits dangereux. Elle servait aussi comme dernier recours dans les cas désespérés. Les marins l’ont appelée « l’ancre de miséricorde », ou « l’ancre du salut », car en la jetant, ils n’avaient plus qu’à se recommander à Dieu !
Notre vie connaît des orages et même de violentes tempêtes. Afin que nous ne fassions pas naufrage, Dieu nous propose une ancre de miséricorde solide et stable : l’espérance. Elle est bien différente de l’espoir humain, si incertain et si souvent déçu. L’espérance biblique est basée sur les promesses irréfutables du Dieu qui ne saurait mentir. Elle est cette ancre de l’âme qui nous relie à jamais à Jésus-Christ, notre espérance.¹ La miséricorde de Dieu, – une corde lancée dans notre misère – se manifeste envers nous en ce qu’il nous offre un sûr abri contre les tourbillons de l’existence et même le jugement.
Cette espérance divine n’est pas notre dernier recours, mais notre seul secours ! Saisir l’ancre de Dieu, c’est être amarré à Dieu, le rocher des siècles !²

Françoise Lanthier

¹ 1 Timothée 1.1          ² Ésaïe 26.4

__________________
Lecture proposée : Psaume 40, versets 1 à 5.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin