Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Dans quelle salle d’attente ?

Il est réservé aux êtres humains de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement.
Hébreux 9.27

Dans cette ferme, les vaches sont en stabulation libre, mais les taurillons sont parqués l’un contre l’autre dans une succession de stalles selon leur âge. « C’est la salle d’attente de l’abattoir ! » me dit la fermière. Périodiquement, une bétaillère emmène les pensionnaires du premier enclos vers leur destination. Les autres groupes avancent alors d’un cran et profitent encore pour un temps de leur pitance.
Dès notre naissance, ne sommes-nous pas tous dans une antichambre bien plus terrible que celle des taureaux ? Chaque jour qui passe nous rapproche inexorablement de celui de notre mort. Mais il y a de grandes différences avec les bovins :
D’abord, impossible pour nous de prévoir le moment exact de cette échéance. Trop de jeunes vies partent tellement tôt vers l’au-delà.
Ensuite, notre mort n’est pas cessation d’existence. Elle aboutit au châtiment éternel de tous ceux qui auront refusé que Jésus soit leur Sauveur.1
Mais ce serait triste de préférer rencontrer le Christ plutôt comme notre juge ! Car – et c’est la troisième différence avec les bovins – nous pouvons changer de « salle d’attente » !
Tous ceux qui auront cru en Jésus leur Sauveur échapperont au châtiment.2 Ils attendent leur Seigneur qui viendra les prendre avec lui !
Est-ce votre choix et votre espérance ?

Claude Schneider

1 Romains 14.10          2 Jean 5.22

__________________
Lecture proposée : Psaume 9, versets 1 à 15.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin