Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Action-réaction

Celui qui a eu peu de choses à se faire pardonner ne manifeste que peu d’amour !
Luc 7.47

Cette parole de Jésus concerne ce qu’on appelle la « propre-justice ». C’est la perception de celui qui se trouve irréprochable : à la hauteur des exigences de ses semblables et de Dieu. Il n’a rien à se faire pardonner. Il n’a jamais ni tué ni volé. Il a fait le bien autour de lui et distribué des aumônes. Si des gens le critiquent, c’est par jalousie. Mais Dieu ne pourra pas faire autrement que de lui dérouler le tapis rouge pour l’accueillir chaleureusement en raison de ses mérites… STOP ! Arrêtons de nous convaincre que Dieu a des devoirs envers nous et d’être frustrés quand il ne nous témoigne pas sa gratitude.
Prenons de la hauteur, arrêtons de regarder nos pieds et nos chaussures vernies pour y contempler notre visage. Tournons les yeux vers le Seigneur. Soyons émerveillés de ce qu’il a fait pour nous en nous offrant la terre en cadeau. Admirons sa patience envers nous qu’il n’a pas (encore) détruits dans sa colère.
Jetons-nous à ses pieds pour l’implorer de pardonner notre ingratitude. Et par-dessus tout, disons-lui avec amour notre reconnaissance parce qu’il nous offre la grâce des condamnés en sacrifiant son Fils à notre place. Ma théologie vous dérange ? Demandez donc à Dieu ce qu’il en pense.

Bernard Smagghe

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 7, versets 40 à 47.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin