Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Effets de l’évangile

Je n’ai point honte de l’Évangile.
Romains 1.16

Chateaubriand (1768-1848), écrivain et homme politique, a dit dans son Génie du Christianisme : « De toutes les religions qui ont jamais existé, la religion chrétienne est la plus poétique, la plus humaine, la plus favorable à la liberté, aux arts et aux lettres… ». Certains trouvent l’argumentation de son livre plutôt faible. Chateaubriand n’en a pas moins dit des vérités importantes, comme dans cette situation.
Mais qu’entendait Chateaubriand par « religion chrétienne » ? Catholicisme ? Protestantisme ? Chrétienté (tout ce qui se dit chrétien) ? Ou bien le christianisme annoncé par Jésus-Christ ? l’Évangile propagé par les apôtres ?
Si c’était celui-ci, nous ne pouvons qu’être d’accord avec lui. Mais que l’on ne confonde pas chrétienté avec christianisme ! Les croisades du Moyen-Âge livrées « au nom de Christ », par exemple, n’étaient nullement inspirées par le christianisme !
Par contre, d’une manière ou d’une autre, nous devons attribuer l’origine de nos hôpitaux, de notre système éducatif, de la démocratie, des syndicats, de nos systèmes d’assurance et des ONG, au christianisme. Réfléchir sérieusement sur le christianisme, afin d’en constater les fruits apportés à notre civilisation, nous amène à reconnaître le judéo-christianisme comme le plus grand des héritages de l’Europe.

Pierre Wheeler

__________________
Lecture proposée : 2ème lettre aux Corinthiens, chapitre 4, versets 1 à 6.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin