Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Vie ou problème ?

Pierre dit à Jésus : « Et celui-ci, Seigneur, que lui arrivera-t-il ? » Jésus lui dit : « Si je veux […] que t’importe ? Toi, suis-moi ».
Jean 21.21-22

Gandhi nous a laissé une foule de pensées à méditer. Je reprendrai celle-ci : « La vie est un mystère qu’il faut vivre et non un problème à résoudre ».
Nous sommes souvent très habiles à transformer les questions vitales en problème. Bien sûr, les questions sans réponse ne manquent pas. Mais elles peuvent servir de prétexte à l’immobilisme et à l’incrédulité. Une de ces questions concerne le salut de ceux qui n’ont jamais entendu parler du Sauveur. Qu’en sera-t-il d’eux ?
Cette question n’a rien de neuf. C’est celle de Luc 13 : Y a-t-il peu de gens qui seront sauvés ? ou de Pierre au sujet de Jean : Que lui arrivera-t-il ? Dans les deux cas, la réponse de Jésus est la même et a peut-être inspiré Gandhi : « Au lieu de t’occuper des autres, occupe-toi de toi. Laisse à Dieu le soin de résoudre ce qui ne te concerne pas. Efforce-toi d’entrer par la porte étroite. Là est l’urgence. Toi, suis-moi. Là est la décision à prendre aujourd’hui, sans attendre ».
Les questions qui nous viennent à l’esprit ne sont pas toujours faciles et la compassion les rend parfois oppressantes. Mais Dieu ne les laissera pas sans réponse. Et elle sera fruit de son amour autant que de sa justice. Ce qui nous regarde et s’impose à nous, c’est notre propre réponse à son amour, notre entrée par la seule porte qui conduise à la vraie vie.

Richard Doulière

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 13, versets 22 à 30.

Thèmes : Questions existentielles. Prétexte.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin