Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

C’était le bon temps !

Puis je vis un ciel nouveau et une terre nouvelle, car le premier ciel et la première terre avaient disparu…
Apocalypse 21.1

C’était l’époque des « 30 glorieuses », du plein emploi, du pétrole bon marché. La croissance constante permettait de s’offrir les biens matériels les plus divers et d’accéder à une société de loisir. L’avenir semblait prometteur…
Quand en septembre 1978 le président Giscard d’Estaing prononce les paroles suivantes, il se révèle être un bon visionnaire : « Le monde est malheureux, et il est malheureux parce qu’il ne sait pas où il va, et parce qu’il devine que, s’il le savait, ce serait pour découvrir qu’il va à la catastrophe ». Depuis, en effet, après plusieurs chocs pétroliers et la prise de conscience que notre existence même est menacée par les activités humaines, nos perspectives d’avenir sont devenues beaucoup plus sombres !
La Bible ne nous berce pas d’illusions au sujet de l’avenir. Les prophètes, Jésus dans les Évangiles et le récit de l’Apocalypse annoncent qu’il y aura bien une fin des temps et que cette terre est vouée à la destruction… Mais ils annoncent aussi l’établissement du règne de Dieu, de nouveaux cieux et d’une nouvelle terre ! Un monde et des hommes qui tournent le dos à Dieu vont à la catastrophe. Mais Dieu accueille dans son royaume éternel, en sa présence, ceux qui croient en lui.
Il y a un avenir pour ceux qui craignent Dieu et acceptent Jésus comme leur sauveur.

Bernard Grebille

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Matthieu, chapitre 24, versets 1 à 35.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin