NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Une heureuse vieillesse

C’est lui qui rassasie de biens ta vieillesse, qui te fait rajeunir comme l’aigle.
Psaume 103.5

Devenu octogénaire, je suis émerveillé de voir combien la bonté du Seigneur ne cesse de se manifester à mon égard. Les promesses qu’il fait dans sa Parole pour les personnes âgées, comme celles des lectures proposées, sont précieuses.
Dieu ne manque jamais de tenir parole. Écoutez ! […] Jusqu’à votre vieillesse, je serai le même […] Je vous soutiendrai […] Je veux encore vous porter, vous soutenir, et vous sauver 1. De son côté le psalmiste constate : ” J’ai été jeune et je n’ai point vu le juste abandonné ” 2. Les justes portent encore des fruits dans leur vieillesse ; ils sont pleins de sève et verdoyants pour faire connaître que l’Éternel est juste 2.
Quel privilège de savoir que Dieu n’abandonne jamais ses enfants, quel que soit leur âge et quelles que soient les épreuves qu’ils peuvent traverser. Dieu ne se fatigue point, il ne se lasse point […] Il donne de la force à celui qui est fatigué, et il augmente la vigueur de celui qui tombe en défaillance. […] Ceux qui se confient en l’Éternel renouvellent leur force. […] Ils marchent, et ne se fatiguent point 3.
Bien sûr, cela ne veut pas dire que nous ne passerons pas par la mort. Mais, là encore, la promesse est certaine : Dieu sera notre guide jusqu’à la mort 4. Alors, qu’avons-nous à craindre en vieillissant ?

Yves Perrier

1 Ésaïe 46.3-4         2 Psaumes 37.25 et 92.15          3 Ésaïe 40.27-31         4 Psaume 48.15

__________________
Lecture proposée : Psaume 103, versets 1 à 13.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin