Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Un pardon inlassable

Combien de fois pardonnerai-je à mon frère ?
Matthieu 18.21

Je sais, bien sûr, depuis mon enfance, que Dieu pardonne à qui se repent. Pourtant, il m’arrive tout de même de me demander s’il peut encore me pardonner la même faute répétée non pas dix ni soixante-dix fois sept fois, mais je ne sais combien de centaines de fois.
J’ai tant essayé, oubliant que la solution est à portée de foi ! Car je sais aussi que, pour « briser du péché le pouvoir, la force est en Christ ». Je viens tout juste de le réentendre chanté par les enfants van Woerden, grâce à Internet ! Je n’ai point d’excuse. Alors, puis-je encore mendier le pardon divin ?
Et me voilà conduit à repenser à la question de l’apôtre Pierre : « Combien de fois pardonnerai-je à mon frère ? Sept fois ? » et à la réponse de Jésus : « Non pas sept, mais soixante-dix fois sept fois ». Et si l’on saisit que ce n’est pas 490 fois dans une vie, mais dans la journée, on comprend que Jésus voulait dire : toujours !
Est-ce que Dieu pardonnerait plus difficilement qu’il nous demande de le faire ? Je sais bien pourtant que si je n’avais pas à lui rendre des comptes quand je paraîtrai devant lui, cette inlassable compassion de Dieu pourrait me conduire à accepter, sans autre, mes faiblesses. Mais elles l’attristent, elles le blessent. Comment ne serais-je pas profondément triste d’attrister celui qui m’a aimé au-delà de toute mesure ? Et comment son pardon inlassable ne me pousserait-il pas à l’aimer toujours davantage ?

Richard Doulière

__________________
Lecture proposée :Évangile selon Matthieu, chapitre 18, versets 21 et 22.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin