NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Emporté par la foule

Mais la foule entière se mit à crier : À mort !
Luc 23.18

« Qui nous traîne nous entraîne. » Ces paroles d’une chanson d’Édith Piaf nous montrent ce que sont les mouvements de foule. Souvenons-nous de la Coupe mondiale du foot de 2018 ou de certaines grandes manifestations. Ce qui me trouble dans ce verset de Luc et dans le passage proposé à notre lecture, c’est que nous y voyons deux mouvements de foule complètement différents.
Lorsque Jésus entre dans Jérusalem, une foule en liesse l’acclame comme roi. Quelques jours plus tard, dans cette même ville de Jérusalem, la foule remplie de haine contre Jésus réclame sa mort.
De nos jours, il n’est pas rare de voir que les forces de l’ordre peuvent être embrassées ou conspuées, à quelques jours d’intervalle. Et nous, comment réagissons-nous aux mouvements de foule ? Nous contentons nous de faire comme les autres ou avons-nous, et surtout gardons-nous, notre propre opinion ?
Placer notre foi en Jésus doit être un acte personnel et non la conséquence d’un mouvement de foule. Ainsi, notre acte sera sincère, précieux et viendra de la grâce de Dieu. Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu
Alors, laissons-nous convaincre par le témoignage des évangiles au sujet de Jésus, même si pour cela nous devons aller à contre-courant de l’opinion de notre entourage.

José Petrocchi

¹ Éphésiens 2.8

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 19, versets 36 à 40.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin