NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Dire non !

[Jésus] a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché.
Hébreux 4.15 (lire aussi le verset 16)

Le petit mot « Non ! » est probablement le premier que nous ayons prononcé en ce monde. Cette faculté innée de s’opposer doit pouvoir s’exprimer, à condition qu’en face, l’enfant trouve des parents qui ne lui laissent pas l’exclusivité de l’usage de ce mot !
Dans la vie d’adulte, il nous faut bien admettre que ce n’est pas toujours aisé de s’opposer à ceux qui veulent nous imposer leur volonté. Devant des proches un brin tyranniques, on a peur du conflit, peur d’être rejeté…
Conséquence ? Des « oui » prononcés sans conviction, des frustrations, des relations voilées.
Avoir le courage de dire de vrais « non », en revanche, nous aide à pouvoir prononcer de vrais « oui », du fond du cœur, en toute liberté !
Comment y arriver ? En disant un vrai « Oui ! » à Jésus dans notre cœur ! Pendant son passage sur terre, le Christ a constamment été aux prises avec des abus de pouvoir de la part de ses proches pour l’écarter du chemin de la croix qui devait pourtant nous sauver¹. Mais il a aussi été harcelé sans pitié par ses ennemis et… par le diable, qui auraient bien aimé le pousser à faire le mal. Et ainsi à le disqualifier.
Jésus, notre Sauveur, est resté ferme. Son « Non ! » aux abus et au mal ouvrait la voie à son « Oui ! » à la grâce et à la vraie liberté, que sa mort triomphante sur la croix nous a acquises ! Alors, dites-lui pleinement : « Oui ! »

Claude Schneider

¹ Voir Matthieu 16.22-23

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Matthieu, chapitre 4, versets 1 à 11.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin