Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Le bon choix

C’est par la foi que Moïse […] refusa d’être appelé fils de la fille du pharaon. Il préférait être maltraité avec le peuple de Dieu plutôt que d’avoir momentanément la jouissance du péché. Il considérait l’humiliation attachée au Messie comme une richesse plus grande que les trésors de l’Égypte, car il avait le regard fixé sur la récompense à venir.
Hébreux 11.24

Moïse fut instruit dans toute la science de l’Égypte : la stratégie, la culture et les divinités. Il pouvait obtenir tout ce qu’il désirait, le luxe, le faste, des fêtes somptueuses, des richesses, des femmes, la gloire… Mais il choisit de partager l’humiliation du peuple de Dieu.
C’est dans la souffrance qu’il garda pendant 40 ans, dans le désert, le troupeau de son beau-père. Après la révolte et la terrible crise d’incrédulité du peuple en face du pays de Canaan, Moïse conduisit ce peuple dans le désert pendant 40 ans. Aucun n’est mort de faim ou de soif dans ce désert, cependant le peuple s’en prit fréquemment à lui pour avoir du pain, de la viande, de l’eau…
Moïse a renoncé à la vanité, au néant des plaisirs superficiels que lui offrait le monde. Mais il avait une communion constante avec Dieu, qui lui parlait face à face. Il savait aussi que Dieu lui accorderait un glorieux héritage qui dure toujours. Où serait-il s’il avait préféré les plaisirs futiles de l’Égypte ? Et vous, quel choix ferez-vous ?

Théophile Hammann

__________________
Lecture proposée : Livre de l’Ecclésiaste, chapitre 2, versets à 1 à 11.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin