Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Rencontres avec Jésus : un centurion

« Seigneur, ne prends pas tant de peine, car ce serait trop d’honneur pour moi que tu entres sous mon toit. C’est aussi pour cela que je ne me suis pas jugé digne de venir en personne vers toi. »
Luc 7.6-7

Qui a envoyé ce message à Jésus, en des termes si empreints d’humilité ? Un officier dans l’armée romaine ! Il faisait partie des « gagnants », ceux qui tenaient le peuple d’Israël dans la soumission devant les puissantes légions de l’Empire. Mais il reconnaît en Jésus une autorité bien supérieure à celle d’une armée : l’autorité d’arrêter le processus de la mort chez cet esclave qui lui est très cher1.
Cet homme a l’habitude de commander, comme il le dit lui-même. Il a sa place dans une hiérarchie où ses supérieurs lui en donnent le droit. Les soldats sous ses ordres lui obéissent. Mais il n’a aucun pouvoir sur la maladie et la mort. Aucun homme n’en a, d’ailleurs. C’est donc par la foi qu’il reconnaît en Jésus celui qui seul peut donner la vie à son esclave qui est sur le point de mourir.
Luc a inclus ce récit dans son évangile pour que ses lecteurs se posent la question : « Est-ce que ma foi ressemble à celle du centurion ? » Avons-nous compris que Jésus est Seigneur, qu’il a toute autorité ? C’est vrai, nous ne sommes pas dignes qu’il vienne chez nous. Mais dans sa grâce il veut venir chez nous pour nous apporter la vie. N’ayons donc pas peur de nos approcher de lui !

Allan Kitt

1 Luc 7.2, 7

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 7, versets 1 à 10.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin