Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Pour demeurer fidèle

Je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu.
1 Jean 5.13

Dans la Bible, on trouve rarement les verbes « sentir » ou « ressentir ». Par contre, on rencontre fréquemment les verbes « savoir », « avoir l’assurance ou la certitude ». L’apôtre Jean affirme ? et il n’est pas le seul ? que les choses écrites dans le livre inspiré l’ont été pour communiquer des certitudes. Pour cause. Nous sommes bien conscients que, en ce qui concerne notre raison d’être et nos fins dernières, nous avons besoin d’autre chose que de sentiments, d’approximations, d’espoirs.
À ceux qu’il a conduits à rédiger ce que nous appelons la Bible, Dieu a plutôt soufflé le mot « espérance » qui, dans l’original, a le sens d’une chose attendue bien plus qu’espérée. Avoir la foi, c’est avoir la ferme assurance des choses qu’on espère de telle sorte qu’elle devient démonstration des choses qu’on ne voit pas.1
Nul ne peut s’épanouir sans s’appuyer sur des certitudes. Hélas, l’homme les cherche bien souvent là où elles ne sont pas. Aussi, rien n’en découle de solide.
Honoré de Balzac disait : « Peut-être la certitude est-elle le secret des longues fidélités ».
Il avait certainement raison. On ne peut demeurer longtemps fidèle à ce qui n’est pas certain.
Dieu soit béni, ce sont des choses certaines qu’il nous a communiquées dans sa Parole. Elle a été écrite pour servir de socle à notre foi et à notre fidélité.

Richard Doulière

1 Hébreux 11.1

__________________
Lecture proposée : Première lettre de Jean, chapitre 5, versets 9 à 13.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin