Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Mais après…

Le pain du mensonge est doux à l’homme, mais plus tard, sa bouche est remplie de gravier.
Proverbes 20.17

On a dit avec sagesse que le menteur doit avoir une bonne mémoire. Sans cela, en effet, il risque bien de se contredire lui-même. Il semble que le mensonge soit de plus en plus regardé comme une faute bénigne. Si cela ne fait de mal à personne ! Si c’est juste pour me tirer d’affaire, ou pour tranquilliser quelqu’un…
L’auteur du proverbe cité pense peut-être plutôt à ceux qui se nourrissent de mensonge qu’à ceux qui l’utilisent. Mais pour les uns comme pour les autres, il y a un « après ». Vous êtes-vous déjà mis du gravier en bouche ?
Dieu qui est vérité, voire la vérité, ne peut qu’abhorrer toute forme de mensonge. Pour que tout chrétien en soit convaincu, il a, dès le début de l’église judéo-chrétienne, puni de mort un couple qui s’était mis d’accord pour mentir sur le prix d’une vente (lecture proposée).
Nous avons besoin de nous en souvenir, car celui qui règne encore sur notre humanité est nommé le Menteur et le père du mensonge 1. Ne nous faisons pas illusion. Celui-là est plus intelligent et malin que nous. Il est habile à nous pousser à un « tout petit » mensonge, « rien qu’une fois » !
Est-ce lui qui poussait Jésus à changer les pierres en pain, qui se débrouille pour changer, dans nos bouches, le pain en gravier ?
Ne nous laissons pas séduire. Le mensonge, en fin de compte, n’est jamais payant. La vérité, au contraire, est source de vie.

Richard Doulière

1 Jean 8.44

__________________
Lecture proposée : Actes des Apôtres, chapitre 5, versets 1 à 11.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin