Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

L’aimer, c’est quoi ?

Si vous m’aimez, gardez mes commandements…
Jean 14.15

Ce verset, on peut aussi le traduire ainsi : « Si vous m’aimez, vous gardez mes commandements ». Et c’est vrai. Jésus n’avait nul besoin de dire : « Faites, ne faites pas ». Il lui suffisait de dire : Aimez Dieu ou Aimez-vous les uns les autres, ce qu’il nommait un commandement semblable, pour avoir tout dit. Quand nous l’aimons, nous ne tardons pas à aimer ce qu’il aime, à trouver notre joie à accomplir ses commandements.
Lui donner notre cœur qu’il demande1, c’est lui abandonner nos affections, notre volonté. Affections, volonté, tel est, en effet, ce que les Sémites rattachaient au cœur.
Quand on lui a donné la volonté de l’aimer, il devient facile de lui donner le reste. C’est pourquoi Dieu n’a pas besoin de dire : Donne-moi ton temps, tes forces, tes capacités, tes biens, ton corps. Il lui suffit de dire : Donne-moi ton cœur 1.
L’aimer, lui, c’est aimer sa parole parce que c’est désirer le connaître de mieux en mieux ; c’est aimer ce qu’il souhaite parce que c’est vouloir lui plaire toujours davantage. C’est éprouver le désir de n’être plus « que lui ».
Cela, nous l’avons vécu, le vivons ou le vivrons dans l’amour humain pour un être imparfait. Combien plus digne n’en est-il pas, lui qui nous a aimés au point de se faire homme pour nous racheter par le don de son propre sang !
Puissions-nous dire: Nous l’aimons parce qu’il nous a aimés le premier. 2

Richard Doulière

1 Proverbes 23.26          2 1 Jean 4.19

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Jean, chapitre 15, versets 9 à 11.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin