Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Qu’attendons-nous de Dieu ?

Éternel, aie pitié de nous ! Nous espérons en toi. Sois notre aide chaque matin et notre délivrance au temps de la détresse.
Ésaïe 33.2

Si vous priez ? peu de gens ne prient jamais, même parmi les athées ?, quelle est votre prière matinale ? Ressemble-t-elle à celle d’Ésaïe ? Demandez-vous à Dieu son aide pour chaque matin… et toute la journée ? Ou bien ne vous souvenez-vous de lui qu’en temps de détresse ?
J’ai comme jamais conscience de mon besoin de l’aide de Dieu. Non que les circonstances se soient détériorées ou assombries, mais parce que je suis de plus en plus désireux de rendre ma vie pleinement utile et de plus en plus conscient que j’en suis incapable par mes propres moyens.
Il importe avant tout que nous soyons convaincus de ce que rien de durable et de réellement bon ne peut venir de nous-mêmes si ce n’est pas Dieu qui l’inspire et l’accomplit à travers nous. Et ce devrait être notre première pensée au réveil : « Seigneur, ce jour ? que tu me donnes peut-être encore tout entier ?, fais-en, toi, à travers mes pensées, mes paroles et mes actes, la meilleure chose que tu désires en attendre. Aie pitié de mes limitations ; sois mon aide. C’est de toi seul que je l’espère et l’attends. »
Mais ne pouvons-nous pas aussi lui dire nos craintes, nos temps possibles de détresse, ou simplement mes soucis du lendemain ? Bien sûr ! Mais nous les vivrons sereinement si notre prière a été, chaque matin, l’expression de la confiance et de l’amour.

Richard Doulière

__________________
Lecture proposée : Psaume 46, versets 2 à 8.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin