Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Mourir maintenant, plus tard ou pas du tout ?

Peut-être à l’avenir donnera-t-il du fruit ; sinon, tu le couperas.
Luc 13.9

Pendant la crise sanitaire qui a frappé le monde entier en 2020, la lecture proposée m’est revenue plusieurs fois à l’esprit.
Je n’avais jamais approfondi ce récit, et je l’ai fait à cette occasion, parce qu’il me semble particulièrement approprié à cet épisode inédit qui nous a tous frappés.
On vient relater à Jésus un fait divers dramatique démontrant la cruauté d’un tyran. J’entends déjà les sceptiques demander : « Si un Dieu bon existait… ». Du temps de Jésus, on croyait que les événements dramatiques mettaient en évidence le péché de leurs victimes. Mais Jésus balaye tous ces raisonnements. Et il en rajoute ! En citant le cas d’un drame sans cause humaine apparente, comme l’est actuellement le coronavirus. Dans les deux situations, il conclut de la même manière : il faut changer d’attitude, se repentir, pour être sauvé de la mort.
Puis Jésus poursuit en prenant l’image d’un figuier, qui reflète son propre ministère terrestre : quand la patience bafouée de Dieu arrive à son terme, vient le moment où le jugement tombe sur le pécheur récalcitrant.
Cher lecteur, si vous n’avez pas donné votre vie au Seigneur, pensez à la patience de Dieu qui retarde son jugement pour vous permettre de le rencontrer. C’est l’œuvre principale de votre vie : accepter la vie éternelle.

Jean-Louis Théron

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 13, versets 1 à 9.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin