NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

La solitude imposée

Tous l’abandonnèrent et prirent la fuite.
Marc 14.50

Quelle terrible solitude que celle qui peut nous être imposée ! Nous la subissons sans l’avoir souhaitée. Parmi les plus évidentes il y a sans doute la solitude d’un condamné qui, suite à un jugement du tribunal, se retrouve plus ou moins longtemps isolé dans une cellule. Cette solitude est le prix à payer pour ses méfaits.
Il y a également la solitude du malade, cloué sur un lit dans sa chambre ou à l’hôpital.
Les confinements imposés pendant la pandémie de la Covid-19 ont aussi été pour beaucoup une longue période d’isolement.
Lors de son arrestation, Jésus a connu un moment de solitude : Tous l’abandonnèrent et prient la fuite. Comme Jésus, nous avons pu être abandonnés un jour par des amis proches.
Mais nous ne pouvons imaginer la terrible solitude imposée d’environ trois heures que Jésus a connue par la suite : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » a-t-il crié sur la croix¹. Solitude imposée par son amour pour nous. Coupé de la communion d’avec son Père.
À ce moment-là, par sa mort sur la croix, il payait le prix de nos péchés, des péchés de tous ceux qui ont placé, qui placent ou placeront en lui leur confiance.
Réalisons-nous ce que cette solitude lui a coûté ? Soyons reconnaissants.

Jack Mouyon

¹ Matthieu 27.46

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Matthieu, chapitre 27, versets 45 à 50.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin