Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Attendre quelqu’un comme le Messie

L’Éternel m’a oint pour annoncer aux humiliés une bonne nouvelle. Oui, il m’a envoyé pour consoler ceux qui ont le cœur brisé.
Ésaïe 61.1

Lionel Messi est un joueur de foot connu. Il a déjà fait des exploits sur les terrains et, à l’heure où j’écris, on en espère toujours d’autres de sa part. Mais qui comprend le jeu de mots que l’on fait avec son nom ?
Le mot « Messie » (Massiah en hébreu) veut dire « oint » et désigne… Jésus lui-même ! Ce Messie était promis par Dieu depuis des siècles. Les prophètes l’avaient annoncé comme un roi qui délivrerait son peuple. Comme un enfant qui exercerait l’autorité royale. Comme un Prince de Paix qui apporterait la justice pour toujours !¹ Le peuple juif l’attendait avec ferveur. L’expression vient de là.
Jésus est venu, mais il n’avait rien d’un roi, ni d’un chef d’armée qui vaincrait les Romains. Le salut qu’il apportait, c’était le salut de l’âme. Le peuple juif a été déçu. Son attente était si grande !
Mais la promesse demeure. Seulement, le royaume de Dieu fonctionne à contre-courant de notre monde. Si vous voulez en avoir une idée, lisez la lecture proposée.

Sylvie Dugand

¹ Ésaïe 9.5-6

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Matthieu, chapitre 5, versets 3 à 12.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin