Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Crédit social

Celui qui était innocent de tout péché, Dieu l’a condamné comme un pécheur à notre place pour que, dans l’union avec le Christ, nous soyons justes aux yeux de Dieu.
2 Corinthiens 5.21

La Chine expérimente depuis 2018 un système de crédit social qui a pour but d’évaluer chaque citoyen à partir des données numériques que l’État possède sur lui. Le citoyen vertueux est récompensé. Il a droit à certains prêts bancaires, peut se déplacer hors du pays… Les meilleurs ont leur photo affichée en grand dans leur ville. Les mauvais citoyens sont sanctionnés de plusieurs manières. Une sonnerie de téléphone particulière leur est attribuée. Le portrait des pires d’entre eux est exposé à la vue de tous dans les rues. Le but est d’honorer les bons, ceux qui suivent la ligne du parti, et de faire honte aux mauvais.
Si Dieu agissait ainsi envers nous de la sorte, aucun ne recevrait sa louange. Nous sommes tous à ses yeux des êtres corrompus, tordus. Mais Dieu est un Dieu de grâce. Il nous aime. Son projet est de nous relever de nos dettes. Aussi a-t-il mis au crédit de Jésus-Christ, le seul vertueux à ses yeux, nos forfaits. Jésus a été traité par Dieu comme le pire des citoyens. Sa mort pleine d’angoisse et de honte est celle que nous méritions. Il l’a voulue pour que nous soyons réhabilités, que notre nom soit compté parmi les justes.
Croyez au crédit que la mort de Jésus a eu pour Dieu !

Gilles Georgel

__________________
Lecture proposée : Livre du prophète Ésaïe, chapitre 53, versets 4 et 5.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin