Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Confinement

Allez chercher un agneau ou un chevreau par famille, prenez-le et immolez-le comme agneau pascal. Ensuite, vous prendrez un bouquet d’hysope, vous le tremperez dans le bassin contenant le sang de l’animal et vous en badigeonnerez le linteau et les deux montants de vos portes. Aucun de vous ne passera la porte de sa maison pour sortir jusqu’au matin.
Exode 12.21-23

Je m’interrogeais l’autre jour sur les exemples bibliques de confinement. Une réponse m’est venue : pendant la dixième plaie d’Égypte, les Hébreux furent confinés une nuit dans leur maison.
À l’intérieur, la vie était préservée, au-dehors c’était la mort promise !
L’ange exterminateur devait frapper les fils aînés dans chaque famille d’Égypte. Cette nuit-là devait être une nuit d’obéissance pour le peuple élu. Les marques du sang de l’agneau sur le linteau et les montants de la porte protégeaient tous ceux qui étaient à l’intérieur de la maison.
Mais pour ceux qui n’y croyaient pas et qui se disaient « on ne va quand même pas s’arrêter de vivre à cause d’une simple interdiction ! » et qui seraient sortis de la maison, ça aurait été la mort assurée : Parole de Dieu !
Nous sommes au bénéfice du sang de Jésus, l’Agneau de Dieu sacrifié une fois pour toutes et pour tous les êtres humains. C’est ce que nous fêtons à Pâques. À notre tour de faire confiance à la Parole de Dieu et d’être reconnaissants.

Bernard Smagghe

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Hébreux, chapitre 11, versets 24 à 29.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin