Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Le prix à payer

Celui qui ne porte pas sa croix et qui ne me suit pas ne peut être mon disciple.
Luc 14.27

Refuser de payer le prix lorsque l’on est chrétien me fait penser à un sprinter. Si l’on ne met pas les pieds dans les starting-blocks pour courir, on ne gagnera pas la course. C’est, je le pense, le sens de cette parole de Jésus: Celui qui ne porte pas sa croix et qui ne me suit pas ne peut être mon disciple. Pour être disciple du Christ, il nous faut accepter de porter notre croix.
Pour Jésus, porter sa croix voulut dire sacrifier sa vie pour que nous puissions être sauvés. Volontairement, il a donné sa vie en sacrifice pour le péché du monde, se substituant à la race humaine pour la réconcilier avec Dieu. « Personne ne m’ôte la vie ; je la donne de moi-même », a-t-il dit.¹ Il l’a fait en conformité avec la volonté de son Père. L’apôtre Paul écrit : Celui qui n’a point connu le péché, Dieu l’a fait devenir péché pour nous.²
Mais que veut dire pour nous « porter sa croix » ? Dieu ne nous demande pas d’être crucifiés, mais de renoncer à une vie vécue pour soi. Voilà ce qu’il attend de nous. Croire en Christ pour n’obtenir que des bénédictions est trompeur. Celui qui désire connaître la véritable vie de disciple doit accepter sa croix et suivre son Maître, sans condition, quoi qu’il lui en coûte.

Yves Perrier

1 Jean 10.18          2 2 Corinthiens 5.21

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Luc, chapitre 14, versets 25 à 35.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin