Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Capacité d’oublier

En effet, je pardonnerai leurs injustices et je ne me souviendrai plus de leurs péchés ni de leurs fautes.
Hébreux 8.12

Le cerveau humain a été créé avec la capacité de se souvenir mais aussi celle d’oublier. Ainsi, lorsqu’une mauvaise expérience est ressentie comme un cauchemar trop pénible à gérer, le cerveau choisit de l’oublier. C’est ainsi que nous « choisissons » d’oublier des événements trop lourds à porter par notre conscience.
Par exemple, un meurtrier peut ne pas se souvenir du crime qu’il a commis. Nous pouvons oublier une tempête qui a frappé notre région, ou une maladie, et nous passons à autre chose. Peut-être allons-nous même oublier un jour la Covid-19 qui a tellement marqué l’année 2020.
Mais nous n’arrivons pas toujours à oublier le mal que nous avons pu commettre et que ne nous pardonnons pas à nous-mêmes. Il m’arrive de culpabiliser et de me croire impardonnable.
Alors, je pense que Dieu tiendra toujours rigueur de ma faute. Pourtant, lorsque je me repens vraiment et si demande sincèrement pardon à Dieu du mal qui charge ma conscience, il « choisit » d’oublier le péché et me voit pure à travers le sacrifice de Jésus-Christ à la croix.
En effet, la Bible dit que si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous purifier…¹ Alors oublions, nous aussi, tout ce que Lui a oublié !

Martine Fleck

¹ 1 Jean 1.9

__________________
Lecture proposée : Psaume 103 versets 8 à 14.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin