NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Le jour de Noël

Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.
Jean 1.14

Noël vient de l’expression latine « die natalis » (jour de naissance). Le mot désigne le jour où les chrétiens célèbrent la naissance du Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. C’est au IVème siècle qu’on a choisi la date du 25 décembre. Dans l’hémisphère nord, ce jour proche du solstice d’hiver compte parmi ceux où la durée et l’intensité du soleil sont minimales. Cette faible luminosité du jour de Noël paraît comme un appel à chercher une autre lumière…

En effet, Noël nous invite principalement à nous émerveiller de l’incarnation de Dieu ! Saint Augustin écrivait à ce propos¹ : « Ô visible faiblesse et étonnante humilité, où s’est cachée la divinité tout entière ! » Par la fragilité de l’enfant Jésus dans la crèche, nous sommes saisis par l’abaissement inouï de la grandeur de Dieu pour nous permettre de parvenir jusqu’à lui. À Bethléhem, cette nuit-là, la divinité de Jésus a été révélée aux mages par un signe du ciel et a été annoncée aux bergers par la voix des anges ! Plus de trente ans après, à la résurrection de Christ, d’autres témoins du prodige de l’incarnation divine s’ajouteront à ceux qui ont annoncé sa naissance².

Noël nous rappelle que Dieu s’est fait homme pour venir sauver les hommes !

Dominique Moreau

¹ Sermon 184          ² Luc 24.1-7

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Luc,chapitre 2, versets 1 à 20.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin