NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Un désir infini

L’Éternel est proche de ceux qui l’invoquent… Il accomplit les désirs de ceux qui le craignent, il entend leur cri et il les délivre.
Psaume 145.18-19

Dès l’origine il y a dans le cœur de tout homme un désir profond de bonheur, d’amour, de relation… Blaise Pascal1 parle même d’un « gouffre infini » : « Il y eut autrefois dans l’homme un véritable bonheur, dont il ne lui reste maintenant que la marque et la trace vide qu’il essaie de remplir inutilement avec tout ce qui l’environne, recherchant dans les choses absentes le secours qu’il n’obtient pas dans les présentes. Or, toutes sont inadéquates, parce que ce gouffre infini ne peut être rempli que par un objet infini et immuable, c’est-à-dire Dieu même. »

Depuis la nuit des temps, l’homme court après tout ce qui pourrait étancher cette soif de sens, d’épanouissement, de bonheur, en désirant acquérir ce qui n’est en définitive que contrefaçons de ce dont il a réellement besoin : richesse, pouvoir, sensualité et sexe, divertissement… Nous sommes des êtres sociables et nous ne pouvons vivre sans relation avec les autres. Mais comme l’exprime Pascal, le besoin essentiel de l’homme est avant tout d’être en relation avec Dieu lui-même. Il nous a créés « à son image » afin que nous vivions en relation avec lui. C’est en son Fils Jésus-Christ qu’il veut nous réconcilier avec lui et nous rencontrer.

Bernard Grebille

1 Pascal (1623-1662), mathématicien, physicien, inventeur et théologien français.

__________________
Lecture proposée :
Psaume 145, versets 8 à 21.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin