NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Libéré ou écrasé ?

Ton iniquité est enlevée et ton péché est expié.
Ésaïe 6.7

Réalisant la sainteté de Dieu, Ésaïe en fut écrasé. Seul le Seigneur pouvait le relever en lui annonçant que ses péchés lui étaient pardonnés, car expiés. Celui qui ne se sent pas coupable et perdu en réalisant que Dieu est saint, ne peut connaître le pardon de Dieu et être libéré du poids de ses péchés.

David en fit la triste expérience. Ayant commis l’adultère avec Bath-Schéba, la femme d’Urie, il fit tuer celui-ci. Pendant toute une année il fut tourmenté. Jusqu’à ce que le prophète Nathan vienne dénoncer son imposture. Dans la lecture proposée, David évoque sa détresse en écrivant : Tant que je me suis tu, mes os se consumaient, je gémissais toute la journée ; car nuit et jour ta main s’appesantissait sur moi ; ma vigueur n’était plus que sécheresse, comme celle de l’été. 1 Il connut l’abandon de Dieu.

Ne pas nous reconnaître pécheur devant Dieu nuit à notre vie. Mais une fois libéré du péché, nous pouvons dire : Je t’ai fait connaître mon péché, je n’ai pas caché mon iniquité. J’ai dit : J’avouerai mes transgressions à l’Éternel ! Et tu as effacé la peine de mon péché.¹ Dieu a pardonné à David, qui a retrouvé sa bénédiction.

Si vous n’êtes pas accablé à cause de vos péchés, votre cœur se serait-il endurci ? Alors, n’attendez pas pour vous tourner vers Dieu. Demandez-lui pardon pour vos fautes, mettez votre foi en Christ, lui qui a pris votre place sur la Croix pour vous libérer.

Yves Perrier

¹ Voir la lecture proposée

__________________
Lecture proposée :
Psaume 32.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin