NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Hosanna !

La foule, de la tête à la fin du cortège, criait : Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !
Marc 11.9

Jésus entre dans Jérusalem à l’approche de la fête de Pâque. La foule en liesse voit en lui ce Messie tant attendu qui va la délivrer de l’oppresseur romain… Certains étendent des manteaux, d’autres des rameaux sur le chemin qu’il emprunte. La foule lui adresse des exclamations de louange et s’écrie « Hosanna ! »

Mais réalise-t-elle le sens exact de cette expression qui signifie « Sauve maintenant » ? Nous la retrouvons dans un psaume : De grâce, ô Éternel, accorde le salut ! De grâce, ô Éternel, accorde la victoire ! Oui, béni soit celui qui vient au nom de l’Éternel ! 1

La foule se méprend sur la mission de Jésus. C’est monté sur un humble ânon que vient Jésus, accomplissant ainsi cette prophétie de Zacharie : Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem ! Voici, ton roi vient à toi ; il est juste et victorieux, il est humble et monté sur un âne, sur un âne, le petit d’une ânesse 2. Ce n’est pas en libérateur politique que Jésus se présente, mais comme le Fils de Dieu venant délivrer le peuple de l’esclavage du péché.

Nous pouvons nous écrier : « Hosanna ! Sauve maintenant ! » en prenant conscience que nous aussi avons besoin d’être sauvés. Et si nous avons la conviction qu’à la Croix Jésus a pris sur lui le prix de nos fautes, alors nos « Hosanna » seront aussi des exclamations de joie !

Bernard Grebille

1 Psaume 118.25-26
2 Zacharie 9.9

__________________
Lecture proposée :
Évangile selon Marc, chapitre 11, versets 1 à 10.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin