NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Le capteur de la grâce

Le soleil levant nous visitera d’en haut…
Luc 1.78

Nous bénéficions tous du soleil. Mais la plus grande partie de son énergie nous échappe. Mais il suffirait, paraît-il, que le Sahara soit couvert de capteurs solaires perfectionnés pour que l’humanité ait toute l’énergie qu’il lui faut, une énergie absolument propre.

Ce n’est pas par hasard que la Bible présente la naissance du Christ comme l’apparition du soleil levant ; elle ajoute qu’il porte la vie dans ses rayons, une vie extraordinairement belle et si forte qu’elle est inépuisable1. Si l’homme veut survivre, il lui faut se tourner vers cette source unique. Pour être au bénéfice de ses bienfaits, nous n’avons nul capteur à inventer. Dieu, en donnant Jésus-Christ, a offert celui dont nous avons besoin. Sa naissance a inauguré une étape décisive de ce don divin au monde. L’achèvement se trouve à la croix dressée, quelques années plus tard, au Calvaire de Golgotha. Tout est accompli, déclara ce jour-là le Christ2.

Depuis lors, qui se place dans le périmètre de cette croix reçoit la puissance de vie dont il a besoin. Ce soleil, le Christ, a une telle force et un rayonnement si intense, que la puissance qui sort de la croix est à même d’apporter la vie à tous les humains de tous les temps. Il n’y a rien à payer ; c’est le cadeau de Dieu. Il suffit – chacun le peut – de se connecter sur le « capteur ».

André Thobois

1 Jean 10.10
2 Jean 19.30

__________________
Lecture proposée :
Évangile selon Luc, chapitre 1, versets 67 à 79.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin