NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Les richesses ? Elles s’envolent !

Ne te tourmente pas pour t’enrichir, n’y applique pas ton intelligence. Veux-tu poursuivre du regard ce qui va disparaître ?
Proverbes 23.4-5

C’est de la richesse que l’auteur du livre des Proverbes dit qu’elle s’envole. Une façon bien imagée de dire qu’elle nous échappe. Et nous savons, même sans expérience personnelle, de combien de façons elle nous file entre les doigts. La chose la plus certaine est qu’on ne peut l’emporter avec soi lorsque c’est nous qui nous envolons (même si cette image est théologiquement hérétique !)

L’appeler ce qui va disparaître est bien la bonne façon de parler de tout ce que nous accumulons au prix de nos tourments, alors que nous ne trouvons pas le temps – parce que ne le cherchant pas – de nous occuper des réalités qui durent, de celles qui concernent l’éternité !

N’est-il pas à la fois stupide et tragique de passer son temps à chercher ce qui est temporaire, « volatile », instable et à court terme, et d’y appliquer son intelligence contre toute évidence ? Est-il attitude moins intelligente ?

Il en est un qui t’y pousse parce qu’il est meurtrier¹ et veut ta mort… éternelle. C’est lui qui « dore » la pilule mortelle, qui promet tout pour tout prendre, qui donne au mal l’apparence du bien et l’odeur du parfum à la pourriture !

Cessons de chercher la pacotille et tournons-nous vers Dieu pour amasser, de lui, ce qui demeure pour l’éternité.

Richard Doulière

¹ Jean 8.44

__________________
Lecture proposée :
1ère lettre à Timothée, chapitre 6, versets 3 à 10.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin