NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Le sacrifice parfait

En fait, selon la Loi, presque tout est purifié avec du sang, et il n’y a pas de pardon des péchés sans que du sang soit versé.
Hébreux 9.22

Dans le désert, l’Éternel donne ses instructions à Moïse : comment s’approcher de Dieu (Lévitique, chapitres 1 à 10) et comment mener une vie sainte (chapitres 11 à 27).

Pourquoi fallait-il offrir des sacrifices ? Les sacrifices rappelaient à chacun que tous ont péché et sont privés de la glorieuse présence de Dieu1. Aux yeux du Dieu saint, le péché est grave et le salaire du péché c’est la mort2. Sans effusion de sang, pas de pardon. L’animal sacrifié, mourant à la place du pécheur, sert de substitut. L’homme pardonné et purifié peut alors rentrer en relation avec son Dieu.

Pourtant, ces sacrifices répétés chaque année ne donnent pas une pureté parfaite, mais ils rappellent le souvenir des péchés, car il est impossible que du sang de taureaux et de boucs efface les péchés, explique l’auteur de la lettre aux Hébreux. C’est pourquoi Christ est venu dans ce monde3, poursuit-il. Il s’est offert comme victime expiatoire4.

En effet, les sacrifices de l’Ancienne Alliance préfiguraient le sacrifice parfait de Christ, accompli à la croix, une fois pour toute, pour le pardon des péchés.

« Merci, Jésus, pour ton sacrifice parfait, me purifiant de mon péché et me donnant accès au Père. »

Béatrice Guerche

1 Romains 3.23
2 Romains 6.23
3 Hébreux 10.1-18
4 1 Jean 2.2 et 4.10

__________________
Lecture proposée :
Livre du Lévitique, chapitre 4, versets 1-2 ; ch. 4, v.27 au ch. 5 verset 13

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin