NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Un linceul n’a pas de poche

Je suis sorti tout nu du ventre de ma mère. Je retournerai tout nu dans le ventre de la terre.
Job 1.21

Une autre manière de dire qu’un homme n’emporte rien avec lui lorsqu’il meurt. C’est un constat fait de longue date. Cependant, par orgueil, l’homme refuse de voir la réalité en face : sa finitude. Nous sommes tous mortels !

En effet, dans la Bible, dès le péché du premier homme et suite à la corruption de l’humanité, Dieu décide de limiter la durée de vie des hommes à 120 ans ; ensuite, il la réduit encore1. Alors, pour se rassurer, les hommes accumulent des richesses qui leur donnent un sentiment de puissance et de gloire, comme le relève l’auteur du psaume 49, au verset 7. C’est illusoire, car il faudra abandonner ces biens à d’autres². Il y aura un temps où il faudra quitter cette terre et tout laisser ici-bas.

Nous ne pouvons rien en emporter, comme le dit Paul dans sa première lettre adressée à Timothée. Cependant, l’apôtre lui révèle aussi la vraie richesse : La véritable foi en Dieu est, en effet, une source de richesse quand on sait être content avec ce qu’on a. Il l’avertit des dangers encourus lorsqu’on poursuit les richesses³.

« Merci, Seigneur pour ce rappel de notre finitude et des dangers de l’attrait des richesses ! Apprends-nous à compter sur toi et à nous contenter de ce que tu nous donnes dans ta grâce ! »

Jean-Michel Guerche

1 Genèse 6.3 ; Psaume 90.10
² Psaume 49.11, 18
³ 1 Timothée 6.6-10

__________________
Lecture proposée :
Psaume 49.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin