NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

« L’effet Matthieu »

On donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a.
Matthieu 13.12

Ce terme dû au sociologue Robert Merton tire son nom du verset ci-dessus et s’applique à différents domaines (sociologie, psychologie, éducation…). Merton observe que ceux qui rencontrent le succès ont plus de chances de se voir offrir de nouvelles opportunités qui vont amplifier leur réussite. Le contraire étant aussi vrai : ceux qui rencontrent des difficultés ou de l’échec risquent de s’en trouver privés.

Dans le domaine biblique, quel est le sens du curieux adage prononcé par Jésus dans le verset ci-dessus ? Son désir n’est-il pas de donner à celui qui n’a pas, et de prendre à celui qui a pour donner à celui qui n’a rien ? Comme l’explique Henry Bryant : « Nous constatons par ces versets sévères que la Parole de Dieu donnée pour éclairer, devient un jugement pour ceux qui ont endurci leurs oreilles et dont le cœur est devenu insensible. Celui qui pense avoir tout dans la vie mais qui n’a pas l’essentiel, perdra tout. »¹ Quand nous rejetons Jésus-Christ, notre dureté de cœur nous éloignera même du peu que nous comprenons. Par contre, ceux en qui la Parole demeure vont porter encore plus de fruits. Il est de notre responsabilité d’accueillir le don divin et d’en faire bon usage. Nous pourrons alors marcher à cet égard de progrès en progrès².

Isabelle Kozycki

¹ Matthieu – Commentaire biblique, Éditions Clé, p175 ; ² 1 Thessaloniciens 4.1

__________________
Lecture proposée :
Évangile selon Luc, chapitre 6, versets 38 à 45.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin