NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Dieu est sa propre explication, source de la grâce

Pourtant c’est moi, moi qui efface tes transgressions à cause de moi-même, et je ne me souviendrai plus de tes péchés.
Ésaïe 43.25

Ici, l’Éternel transmet à son prophète ce rappel douloureux. Jacob (le peuple) s’est détourné de lui, il l’a oublié, mais Dieu n’est pas revenu lui quémander le respect des sacrifices. Il propose alors un procès où Jacob pourra se justifier, rappelant que tout a commencé par la faute d’Adam, notre premier ancêtre. Mais Dieu enverra une pluie purificatrice. Ésaïe est le plus exact des prophètes quant à l’annonce du Messie.

On peut se demander pourquoi Dieu est aussi patient avec nous, pourquoi, finalement, il nous fait cet inestimable cadeau. Nous ne le méritons pas. Pourquoi décider de prendre nos fautes sur lui, sur sa forme humaine, le Christ, pour les faire mourir à la croix ? Pourquoi ressusciter, nous laisser son Esprit, et nous ouvrir l’éternité céleste ?

A cause de lui-même.

Tout simplement, et c’est tout sauf simple à comprendre pour nos cœurs déformés par l’orgueil et l’illusion de tout expliquer. Dieu est saint, trois fois saint : il agit par et pour lui-même. C’est ce qu’on appelle la grâce : le mot grec désigne une bienveillance absolument gratuite et désintéressée.

Acceptons donc que le sacrifice de la croix soit pour nous : c’est tout ce que nous avons à faire. Simplement.

Lionel Cavan

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Romains,
chapitre 9, versets 22 et 23.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin