NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Une porte étanche

Il en entra (dans l’arche), mâle et femelle, de toute espèce, comme Dieu l’avait ordonné à Noé. Puis l’Éternel ferma la porte sur lui.
Genèse 7.16

Sur un navire de guerre, les portes étanches sont une nécessité. Quand l’appel au poste de combat retentit, le service sécurité doit veiller à ce que les portes et panneaux étanches soient tous fermés et verrouillés. J’ai eu ce rôle sur un porte-avions. L’une de nos questions était : « Que ferions-nous si nous recevions l’ordre de fermer l’une de ces portes en sachant qu’il reste encore des hommes dans la partie inondée du navire ? »

Noé n’a pas eu à s’en soucier : il avertit ses contemporains du prochain déluge, sans que personne ne le prenne au sérieux1, puis Dieu ferma la porte sur lui pour le sauver du déluge.

De la même manière, Jésus nous avertit que notre monde va sombrer, et il nous invite à franchir une porte avant qu’il ne soit trop tard. Jésus dit en effet : En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis. C’est moi qui suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé.2

Le monde actuel est aussi corrompu que celui du temps de Noé, et Dieu annonce qu’il va mettre fin à tout cela. Il nous invite à entrer dans le royaume des cieux avant la fin de ce monde. La porte de ce royaume est Jésus. Allons à lui, franchissons ce qui nous sépare de lui et entrons dans le salut qu’il nous offre.

Alain Monclair

1 Luc 17.26-27, 2 Pierre 2.5
2 Jean 10.7 et 9
__________________
Lecture proposée : Livre de la Genèse,
chapitre 7, versets 1 à 10.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin