NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

La Croix triomphe de la peur

Joseph d’Arimathée, qui était disciple de Jésus, mais en secret par crainte des chefs juifs, demanda à Pilate la permission d’enlever le corps de Jésus. […] Nicodème, l’homme qui auparavant était allé trouver Jésus de nuit, vint aussi.
Jean 19.38-39

Dès la mort de Jésus, ils sont sortis de l’ombre. Joseph d’Arimathée et Nicodème ne cachent plus qu’ils sont disciples de Jésus. Sa mort sur la croix aurait pu anéantir leur foi très discrète en Jésus. Mais non ! Au contraire, ils sortent de la clandestinité. Les dernières paroles de Jésus sur la croix avaient été : « Tout est accompli. »1 L’Évangile, étymologiquement « La Bonne Nouvelle », inclut la crucifixion de Jésus. La Croix est le lieu où Jésus a remporté la victoire sur la mort et le péché. La mort tenait les hommes en esclavage, mais celle de Jésus les délivre. Il délivre tous ceux qui, par crainte de la mort, étaient toute leur vie retenus dans la servitude.2 Joseph d’Arimathée et Nicodème n’ont plus peur, ils ont ouvert le cortège de tous les témoins de la victoire de Jésus à la Croix. Non pas un cortège funèbre, mais un hymne à la résurrection. La puissance de la Croix triomphe de la peur.
Ne craignons pas de placer toute notre confiance en Jésus.

Alain Monclair

1 Jean 19.30           2 Hébreux 2.15

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Jean, chapitre 19, versets 28 à 42.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin