Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Un cou de girafe

L’Éternel dit à Moïse : je vois que ce peuple est un peuple au cou raide.
Exode 32.9

Madame la Girafe avait appris qu’il fallait aller chez Noé au plus vite. En effet, une catastrophe allait survenir et là se trouvait le seul refuge possible. Elle se mit donc en marche comme une multitude d’autres animaux. Arrivée sur place, elle vit un immense bateau. « Certainement, se dit-elle, il y a aussi une place pour moi. » Elle s’approcha et vit les fourmis, les chats, les veaux franchir le seuil. Pour elle, il y avait cependant un problème de taille : la hauteur de la porte ! Elle interpella alors Noé : « M. Noé ! Vous avez fait un beau travail avec votre bateau. Mais vous ne l’avez pas prévu pour des animaux de ma taille ! Jamais mon cou ne passera par cette porte. » Noé sourit : « Madame la Girafe, il vous suffit d’une chose : de plier votre cou jusqu’au niveau de votre cœur ! Vous verrez qu’ainsi vous entrerez sans heurt. » Surprise, la girafe considéra la porte. Noé avait raison ! Elle s’exécuta. Avoir la vie sauve valait bien cette petite humiliation !
Ils sont nombreux sur terre ceux qui ont un cou de girafe. Quand on leur parle du ciel et de l’enfer, ils comprennent qu’entre les deux, le premier est préférable. Mais leur cou est raide. Le conseil de Noé à la girafe est pour eux. Qu’ils regardent qui ils sont à l’intérieur d’eux-mêmes : ils verront vite qu’ils n’ont aucun espoir hors de Jésus-Christ. Il est la porte du salut ! Y êtes-vous entrés ?

Gilles Georgel

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Matthieu,chapitre 24, versets 37 à 39.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin