Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Quand les devins se trompent…

Quand ce que dira le prophète n’aura pas lieu et n’arrivera pas, ce sera une parole que l’Éternel n’aura pas dite.
Deutéronome 18.22

…et que Moïse a raison.
L’examen des prédictions de tous les soi-disant devins montre que les produits de leur imagination ne correspondent en rien à la réalité.
Déjà en 1908, un journal recensait la liste des prédictions démenties par le temps pour les seules années 1907 et 1908. Leurs auteurs avaient promis des calamités en nombre : attentats, suicides en masse ou encore famine planétaire, et aucune d’entre elles ne s’était produite1.
Combien de déceptions seront-elles nécessaires pour éliminer la crédulité et la crainte de telles prédictions ? Hélas, la nature humaine est ainsi faite. On refuse l’existence d’un Dieu infiniment bon et sage, et on croit les annonces des pseudo-devins. On n’a pas de temps pour lire la Bible, on vit dans un siècle de progrès scientifiques inouïs, on prône la laïcité… mais tous les journaux publient des horoscopes.
Dans le texte d’où est tiré le verset du jour, Moïse annonce : L’Éternel, ton Dieu, fera surgir pour toi et du milieu de toi, parmi tes frères, un prophète comme moi : c’est lui que vous devrez écouter. 2
1500 ans plus tard, Pierre et Étienne confirment que Jésus-Christ est celui qui a accompli cette parole3.
Voici une prophétie réalisée : la croyons-nous, et écoutons-nous ce prophète ?

Jean-Louis Théron

1 Le Petit Parisien, 2 mars 1908           2 Deutéronome 18.15
3 Actes des Apôtres 3.22 et 7.37

__________________
Lecture proposée : Livre du Deutéronome, chapitre 18, versets 9 à 22.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin