Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Le Monte Testaccio

Mais ce trésor, nous le portons dans des vases faits d’argile, pour que ce soit la puissance extraordinaire de Dieu qui se manifeste, et non notre propre capacité.
2 Corinthiens 4.7

À Rome s’élève une colline appelée Monte Testaccio, le Mont des Tessons… C’est un immense amas de tessons d’amphores accumulés à l’époque de la Rome antique. Ces amphores contenaient de l’huile et, une fois celle-ci transvasée, elles ne pouvaient être réutilisées ; elles étaient cassées et empilées sur place. On estime leur nombre à 50 millions… L’apôtre Paul pensait-il à ces amphores quand il nous compare à des vases d’argile de peu de valeur ?
L’important n’est pas le vase mais ce qu’il contient. Si nous donnons notre vie à Jésus-Christ, alors nous portons en nous le plus précieux des trésors : En effet, le même Dieu qui, un jour, a dit : « Que la lumière brille du sein des ténèbres », a lui-même brillé dans notre cœur pour y faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu qui rayonne du visage de Jésus-Christ, nous dit Paul.¹
N’est-ce pas vertigineux de réaliser que Dieu, qui a créé l’Univers et fait surgir la lumière du sein des ténèbres, désire aussi briller dans nos cœurs et nous révéler ainsi son amour et sa gloire ? Nos « vases d’argile » sont fragiles, ils se dégradent avec l’âge ou la maladie… Mais si nous avons reçu l’amour et le pardon que Dieu nous témoigne en Christ, alors Dieu se révèle à nous comme un Père. Il illumine notre vie, nous possédons ainsi ce qu’il y a de plus précieux !

Bernard Grebille

¹ 2 Corinthiens 4.6

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Romains, chapitre 8, versets 6 à 11.

 

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin