NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Bon ou méchant ?

Heureux l’homme dont la faute est effacée, et le péché pardonné !
Psaume 32.1

Dire de quelqu’un qu’il est bon ou méchant est souvent subjectif : sur quels critères classons-nous ainsi les gens ? Ceux de notre éducation, de notre morale, de notre religion ou de notre milieu culturel ? Ceux de notre société ? Ceux que nous nous sommes forgés nous-mêmes ? Alors celui qui est bon pour l’un est méchant pour l’autre et inversement. Ou bien tout est-il question de dosage, le pourcentage de bonté et de méchanceté variant d’un individu à l’autre ?
Du point de vue de Dieu, les choses sont bien plus claires : par nature nous sommes tous pécheurs, incapables de toujours faire le bien et donc des méchants face à sa justice ! Mais Dieu distingue entre celui qui reconnaît sa faute et lui demande pardon et celui qui s’y refuse. Dans un psaume, David dit de celui-ci : Le méchant n’a même pas peur de Dieu. Il se considère d’un œil trop flatteur pour reconnaître sa faute, et la détester 1. Tout autre fut l’attitude de David : Je t’ai avoué ma faute, je n’ai plus caché mes torts, j’ai dit: «Je reconnaîtrai devant l’Éternel les péchés que j’ai commis.» Alors tu m’as déchargé du poids de ma faute 2. David put alors recevoir de Dieu le pardon et la réconciliation.
Magnifique message de l’Évangile : si nous confessons nos fautes et croyons que Jésus en a payé le prix à notre place, alors Dieu nous déclare justes !

Bernard Grebille

1 Psaume 36.2-3          2 Psaume 32.5

__________________
Lecture proposée : Psaume 32.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin