NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Un ange passe…

Certains, sans le savoir, ont accueilli des anges.
Hébreux 13.2

Ce matin, j’ai rencontré un ange dans le train. Un garçon ouvert, communicatif, qui m’a tout de suite adressé la parole. On a bavardé jusqu’au terminus.
Il m’a dit que ses amis l’appelaient « ANGE ». C’est vrai qu’il avait quelque chose d’aimable (= qui faisait qu’on l’aimait). Une douceur, une noblesse de caractère, une touchante simplicité. Je l’ai admiré.
Quand je lui ai parlé de mon grand ami, JÉSUS, il m’a dit sans façon : « Avec tous les gens que j’ai perdus autour de moi, je suis athée. »
Voilà donc que ce jeune mécanicien belge, orphelin adopté par des parents de cœur, s’élance dans la vie sans Dieu. Ce n’est pas la première fois qu’un ami athée me touche vraiment aux tripes !
Respectueux de sa position, je l’ai salué d’un maladroit : « Que Dieu te bénisse ! » Le regard clair, il m’a dit : « Merci, c’est gentil ! »
Bon voyage, une fois, cher ange belge !
Oh, qu’il puisse, d’ANGE, redescendre à HOMME et rencontrer le Sauveur des pécheurs perdus, Jésus !

Francis Schneider

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Marc, chapitre 10, versets 17 à 21.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin