Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

« Après moi le déluge ! »

Ézéchias répondit à Ésaïe : « La Parole du Seigneur, que tu as prononcée, est bonne. » Il ajouta : « N’y aura-t-il pas paix et sécurité pendant ma vie ? »
2 Rois 20.19

Informé par le prophète Ésaïe du fait que le roi de Babylone viendra dévaster son pays, le roi Ézéchias réagit par la parole citée ci-dessus. Une seule chose compte pour lui : que le malheur qui frappera son royaume arrive après lui. Peu importe les générations qui suivent : « Après moi le déluge… » L’attitude du roi n’est-elle pas aussi celle qui caractérise notre temps ? Ce qui compte pour la plupart n’est-il pas d’abord que leur vie se déroule au mieux sans trop de malheurs ?
L’aisance et le confort nous rendent insensibles – et c’est un grave tort – aux souffrances des autres… et de ceux qui vont nous suivre.
Heureusement pour nous, la pensée de Jésus-Christ n’était pas celle du roi Ézéchias. Car, c’est non à lui, mais bien à nous qu’il a pensé au moment où il montait sur la croix. Il aurait pu s’éviter ce chemin, mais il savait que pour toutes les générations d’hommes, il n’y aurait alors aucun salut, aucune espérance éternelle. Pour nous les procurer, il a volontairement choisi de subir le déluge de la colère de Dieu sur le péché. Et il nous invite par son exemple à faire passer le bien du prochain avant le nôtre.
Après cela, qui dira encore que Dieu est indifférent à nos malheurs ?

Gilles Georgel

__________________
Lecture proposée : Lettre aux Romains, chapitre 6, versets 6 à 11.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin