NOUVEAU: Deux livres dans notre boutique en ligne!

Le péché et le pécheur

Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu.
2 Corinthiens 5.21

Ne confondons pas le péché et le pécheur. En effet, l’acquittement de Dieu est proposé aux pécheurs mais pas à leurs œuvres ! Pour celui dont Dieu reste lointain et méconnu, c’est un paradoxe. Mais tout devient clair pour celui qui s’approche… En effet, Dieu ne peut pas avoir de pitié pour le péché mais il peut en avoir pour le pécheur ! Il n’y a pas de compromis possible pour les fautes, car l’œuvre du mal reste toujours le mal. Imaginer le contraire est méconnaître l’incorruptibilité de Dieu et insulter tous ceux qui ont souffert à cause du mal. Est-ce que la lumière peut se mélanger à l’obscurité ? Non, elle la repousse obligatoirement ! Dans sa probité, Dieu condamne irrémédiablement le péché. Mais dans son amour, Dieu peut et veut en laver le pécheur !
Voici son offre : le péché des hommes a été chargé sur les épaules de Christ et puni à travers lui sur la croix afin que celui qui avoue son péché puisse être pardonné… Jésus a pris notre place de coupable sur la croix et s’est donné en rançon pour nous. En payant notre dette à Dieu, il nous rend justes. Dieu l’a fait devenir péché pour nous afin que nous devenions en lui justice de Dieu. Celui qui reconnait sa faute, qui demande pardon et croit en Christ comme son sauveur est acquitté !

Dominique Moreau

__________________
Lecture proposée : 1ère lettre à Timothée, chapitre 2, versets 3 à 6.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin