Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Notre tente

Nous savons, en effet, que si cette tente où nous habitons sur la terre est détruite, nous avons dans le ciel un édifice qui est l’ouvrage de Dieu, une demeure éternelle qui n’a pas été faite de main d’homme.
2 Corinthiens 5.1

Enfant, j’ai eu le privilège de camper durant quelques étés. Mais je garde un souvenir singulier du camping au Croisic. Une tempête arracha notre tente en pleine nuit ! Après avoir rangé le matériel dans la voiture, mes parents se réfugièrent à l’hôtel. Tandis que par la solidarité des voisins, nous trouvions asile, ma sœur et moi, dans une caravane…
Aux Corinthiens, l’apôtre Paul fait de la tente une image du corps humain. Il connaissait bien la nature fragile et temporaire de ces toiles, car il en fabriquait lui-même à Corinthe pour subvenir à ses besoins¹ !
Nous aussi, considérons notre existence comme un habitat passager, afin de réfléchir sur l’éternité. « Le présent n’est qu’une étincelle », chante Yves Duteil²… Le contraste entre l’invariabilité de Dieu et la brièveté de nos vies devrait orienter nos pensées vers celui qui incarne un futur durable. À tous, Jésus-Christ affirme : Je vous le dis, celui qui croit a la vie éternelle ³. Accueillons sa promesse qui, de la précarité de notre « tente », veut conduire notre âme vers un édifice qui est l’ouvrage de Dieu, une demeure éternelle qui n’a pas été faite de main d’homme.

Dominique Moreau

¹ Actes 18.1-3          ² Le tisserand         ³ Jean 6.47

__________________
Lecture proposée : Deuxième lettre aux Corinthiens, chapitre 5, versets 1 à 11.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin