Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

De « bon à rien » à « utile »

Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu.
Luc 19.10

Dans la lettre rédigée par l’apôtre Paul à Philémon, son ami et frère en la foi, nous découvrons en filigrane le parcours d’un homme se prénommant Onésime (signifiant « utile »). Esclave en fuite, celui-ci a causé du tort à son maître Philémon, se conduisant plutôt en « bon à rien » avec lui (Paul fait ici un jeu de mots sur le nom d’Onésime !). Mais maintenant les choses ont bien changé, par la grâce de Dieu. Le coupable, mis en relation avec Jésus et son pardon, a reconnu sa culpabilité et ses méfaits, puis goûté au pardon divin. Aussitôt, il a fait ses preuves en devenant utile au service de l’apôtre qui lui confie une mission avec son ami Tychique1.
Dans ce courrier, Paul sert d’intermédiaire entre Onésime et Philémon, devenus frères en Christ. Il explique à Philémon les changements intervenus dans la vie de son esclave durant sa fuite et remet Onésime sur le bon chemin en l’aidant à réparer les torts envers son maître.
Cette petite lettre est une grande source d’encouragements et d’espoir pour tous ceux qui pensent – ou dont on dit – qu’ils sont « bons à rien ». Quand Jésus vient les chercher et les sauver, qu’ils se repentent et reçoivent le pardon divin, une nouvelle vie s’ouvre alors devant eux2, ils peuvent alors devenir utiles entre les mains de leur Sauveur et Seigneur.

Béatrice Guerche

1 Colossiens 4.7-9          2 2 Corinthiens 5.17

__________________
Lecture proposée : Lettre à Philémon, versets 10 à 21.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin