Bienvenue sur le nouveau site des Editions CAEF
Code promo: 5OFF pour 5% de réduction à partir du 11 ème exemplaire de calendrier acheté

Un miracle fait-il croire ?

Quel miracle fais-tu, afin que nous croyions en toi ?
Jean 6.30

Les contemporains de Jésus refusaient de croire qu’il était le Messie annoncé par les prophètes, malgré les nombreux miracles qu’il avait faits parmi eux. Aussi en redemandaient-ils, comme si un miracle de plus les aiderait enfin à croire en lui. À l’évidence, si tout ce qu’ils avaient déjà entendu et vu de lui ne les avait pas convaincus, un miracle de plus n’y parviendrait certainement pas.
De nos jours, certains ne réclament-ils pas aussi des miracles pour donner leur adhésion à la foi chrétienne ? Il est vrai que le miraculeux peut attirer des foules, sans pour autant produire le seul miracle qui pourrait transformer leur vie à la gloire de Dieu : celui de la nouvelle naissance.
Si Jésus a rappelé le miracle du prophète Jonas, sorti vivant du ventre d’un grand poisson après y avoir passé trois jours, c’est pour illustrer ce que seraient sa propre mort et sa résurrection, preuves de sa divinité. Il est écrit : Jésus a été déclaré Fils de Dieu avec puissance, selon l’Esprit de sainteté, par sa résurrection d’entre les morts 1.
Ne s’agit-il pas là du plus grand miracle que Dieu nous ait donné pour que nous croyions en Christ, le Sauveur du monde ? Ce fait, attesté par de nombreux témoins, n’est-il pas suffisant pour nous convaincre que Jésus est bien le Fils de Dieu fait homme pour expier nos péchés et nous sauver ?

Yves Perrier

1 Romains 1.4

__________________
Lecture proposée : Évangile selon Matthieu, chapitre 12, versets 38 à 42.

Autres articles

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videRetour à la magasin